L’hôstellerie du Port de Groslée

L’hôstellerie du Port de Groslée

Depuis plusieurs années maintenant, la ViaRhôna fait de plus en plus d’adeptes. Ces itinéraires aménagés en pistes ou en vélo route accueillent ainsi les cyclistes. Des rives du lac Léman aux abords de la mer Méditerranée, il est ainsi possible de traverser toute la France en suivant le fleuve Rhône. Cependant, ces circuits sont arpentés de différentes façons. Les familles préfèrent rouler sur de petits parcours, apprenant ainsi à leurs enfants le goût de l’effort sur des espaces sécurisés, balisés et comportant une déclivité peu importante. Les sportifs plus aguerris quant à eux, choisissent souvent de privilégier tel ou tel parcours, préparant soigneusement leur itinéraire. L’hébergement, le ravitaillement tout est ainsi pensé au préalable.

La ViaRhôna dans l’Ain

Le circuit qui traverse le département de l’Ain est ponctué par différents points d’intérêts à ne manquer sous aucun prétexte. Ainsi, le Grand Colombier, majestueux, surplombe une majeure partie du parcours du côté de Glandieu où une cascade imposante fait la joie des touristes et des cyclistes. De même des petits villages typiques tels que Ceyzérieu ou Vongnes proposent des haltes agréables. Les marais de Lavours, réserve naturelle, ouvrent aussi leurs portes aux sportifs souhaitant faire une pause. Sport et culture font bon ménage et un arrêt au mémorial d’Izieu est un bon prétexte pour revivre les horreurs de la guerre à travers l’histoire des enfants juifs hébergés dans ce village.

Une adresse remarquée

Autre paramètre essentiel à prévoir : la nourriture. Et le bouche à oreille fonctionne à merveille pour conseiller les bonnes adresses. Parmi celles-ci, l’hôstellerie du Port Groslée devient incontournable. Situé sur les rives du Rhône, cet endroit offre tout d’abord un cadre exceptionnel et reposant. Les cyclistes ont juste à poser le pied à terre et à profiter des 400 m2 en intérieur ou en extérieur. En effet, les beaux jours donnent lieu à des repas servis sur une grande terrasse avec vue sur le Rhône et sur un pont majestueux datant de 1913, qui traverse le fleuve. Les enfants peuvent se dégourdir les jambes sous les grands arbres qui ombragent ce lieu et les adeptes de la pétanque profitent des terrains mis à leur disposition.

Côté nourriture, les propriétaires ne dérogent pas à leur ligne de conduite qui consistent à élaborer des menus avec des produits frais, de qualité et de saison. La carte est très diversifiée. De nombreuses pizzas sont ains proposées. Mais, les moins affamés opteront peut-être pour une salade complète. Quant aux plus gourmands, nul doute qu’ils seront attirés par les spécialités locales telles que les cuisses de grenouille en persillade accompagnée de leur gratin dauphinois. De même, difficile de ne pas goûter aux célèbres volailles de la Bresse voisine, agrémentées d’un pétillant local et de petits légumes de saison.

La carte des fromages, quant à elle, est sobre mais donne le choix entre un demi saint-marcellin crémeux et du fromage blanc que les gourmets accompagneront de crème fraîche. Les efforts physiques donnant généralement faim, le repas se terminera par un dessert concocté par le chef.

La carte des vins fait la part belle au local et les caveaux bugistes alentour sont mis à l’honneur. Ainsi, pinots rouge ou gris se partagent la carte avec des mondeuses rouge, noire ou blanche locaux. Les vins blancs invitent aussi le Chardonnay du Bugey et la Roussette de Virieu. La carte des rosés offre à la dégustation le Symphonie Maison, réputé dans la région.

Impossible de quitter ce lieu ressourçant sans avoir goûté aux non moins connus vins pétillants. En apéritif ou avec le dessert, le Montagnieu et le Cerdon sont deux vins légers et très appréciés et le cadre se prête volontiers à la dégustation d’un verre de ce breuvage sur la terrasse ensoleillée ou à l’abri du patio situé côté jardin.

Les plus pressés, qui ne veulent pas s’arrêter le temps d’un repas, profiteront des plats et des pizzas à emporter à disposition tous les jours de la semaine matin et soir ou du ravito snack ouvert tout l’été de 10h à 18h.

Quelle que soit la formule choisie, tous les plats sont élaborés avec le même soin répondant à deux mots-clés : qualité et plaisir.    

Il est ainsi aisé, tout au long de la ViaRhôna, d’allier sport, culture et plaisir gourmand. Et en ce qui concerne ce dernier paramètre, l’hôstellerie du Port de Groslée en est la preuve indéniable.   

 

  

Le formage est-il bon pour la santé ?
Comment cultiver les aromates chez soi ?